IniRobot : les documents à télécharger


#1

Voici des documents à télécharger qui utilisent le robot Thymio II, pour initier aux sciences du numérique (1) ou pour un usage pluridisciplinaire en classe (2).

1. Documents pour initier à la robotique et à la programmation

2. Documents pour un usage pluridisciplinaire en classe

:arrow_right: **Un usage en CM1-CM2 à Vernaison (69)** : https://dm1r.inria.fr/t/bilan-du-projet-en-cm1-cm2-a-vernaison-69-en-2-seances-apc-et-5-en-classe/196 :arrow_right: **Du CP au CM2 à Lormont (33)** : https://dm1r.inria.fr/t/thymio-a-lormont-du-cp-au-cm2/152 :arrow_right: **Dans des écoles de Floirac (33)** : https://dm1r.inria.fr/t/experimentations-de-la-ville-de-floirac/198/3 :arrow_right: **Le projet Thool : des activités en Suisse** : https://aseba.wikidot.com/fr:thoolproject

IniRobot: Descriptif des activités autour de la robotique à l'école primaire
#3

Merci pour tous ces
documents et ce très beau projet IniRobot. Je suis enseignant
chercheur en informatique et parent d’élèves du primaire. Je mène
un petit projet d’initiation à l’informatique via la robotique pour
les élèves du primaire (maternelle+élémentaire) pour quelques
élèves d’une école de notre petite académie,l’académie de
Guadeloupe (voir http://lamia.univ-ag.fr/~sregis/projetBeebot.html).
Nous travaillons principalement en mode débranché, avec des
Beebots, pour les petits (cycle 1,2) et en mode branché pour les
plus grands (cycle 2,3) avec Scratch. L’idée est, bien sûr,
d’introduire l’algorithmique et la programmation informatique dès le
primaire. Nous avions aussi quelques robots Thymio II que nous
utilisions pour montrer les applications possibles, mais j’hésitais
à initier les élèves à la programmation par pictogramme, alors
qu’ils connaissaient déjà Scratch. Votre travail sur la
programmation des Thymio II avec Scratch 2 est donc également arrivé
à point nommé et j’ai pu faire le lien entre robotique et
informatique. Je n’ai pu réalisé qu’une seule petite séance
(compte tenu de mes diverses obligations) mais c’est déjà beaucoup
pour eux et ils en sont fiers et contents…La séance (d’environs
une heure) était basée sur la mission 9 (parcours d’obstacles) du
projet IniRobot et a été adapté à leurs connaissances de
Scracth… En tout cas je vous félicite et vous remercie encore
pour ce travail…


#4

#5

Thymio : les environnements de programmation
#6

#7

#8

Bonjour
Je suis enseignante en collège et je cherche à réaliser des missions avec Aseba VPL. Je ne trouve nulle part le fichier 3d du robot thymio utilisé dans une vidéo qui permet de démonter le robot afin d’en voir l’intérieur et repérer les différents éléments. J’en ai trouvé un qui se lit avec la visionneuse de solidworks mais on ne voit pas les composants internes.
Et deuxième question : le projet de light painting qui décode les codes barres peut il se réaliser avec vpl avancé ?
Merci pour votre travail et vos partages
Une enseignante dans la galère
Eliane AMAN


#9

Bonjour,
tu le trouveras ici :


Alain


#10

Je reprends ce post car j’ai le même problème que kililou depuis assez longtemps.

Le PDF mis en lien (https://aseba.wdfiles.com/local--files/en%3Athymiospecifications/ThymioII_3D_PDF.pdf) ne montre que l’extérieur du robot.

V1.72 pour les robots construits en 2014 est plus utile, mais comme il est gros et complexe, j’en ai extrait 2 pages utiles :

L’image ci-dessous est dispo sur la page https://www.thymio.org/fr:thymiospecifications mais pas facile à trouver pour les élèves (CE2 à CM2, pour moi).

J’ai aussi trouvé le Diaporama (PDF) de l’intérieur du robot sur Sciences à l’école.

Cependant, il serait utile que le fichier 3D montrant l’intérieur soit sous différents formats (dont un compatible avec Blender, SVP). Le STL que j’ai récupéré sur la page de spécifications ne permet pas d’isoler les divers éléments pour créer des animations ou un mini-jeu en 3D. Je ne peux pas importer les autres fichiers (Gerber et step), semble-t-il.
Y a-t-il un autre logiciel libre fonctionnant sous Linux susceptible de les ouvrir ?

A prévoir :

  • une vidéo 2D montrant plusieurs faces du robot en mode transparent
  • une vidéo 3D interactive, pour que les enfants changent eux-mêmes les vues
  • un jeu Scratch permettant de placer les composants (au moins les plus simples) dans le robot
  • une coque ou un fond transparents

Démonter le robot est possible pour des personnes expérimentées, sans doute, mais ça n’a pas l’air si simple que ça, et je ne voudrais pas risquer de casser Thymio !


#11

Bonjour,
Sur le fichier 3D.pdf, vous pouvez sélectionner des éléments du robot, roue, coque… Si vous faites “retour arrière” sur le clavier, la partie sélectionnée disparait et fait apparaître l’intérieur du robot. Mais cela reste assez complexe pour des enfants car cetains éléments ne sont pas forcément conceptualisables à leur âge.
Il faudrait donc lister les éléments qui les intéressent et faire un scratch correspondant à ce niveau.
Si vous pouviez me lister les éléments pertinents, je veux bien tenter de créer ce scratch, avec gimp d’un côtéé et scratch pour finaliser.
J’attends de vos nouvelles.


#12

Merci. J’ai eu le lien vers la vidéo dans le post de francesco.mondada, c’est déjà très utile. Je ne sais pas quel logiciel il utilise pour faire sa démonstration.

Je vais probablement devoir installer Adobe Reader 9 sur nos postes (sous Ubuntu et Linux Mint) ou au moins sur celui du vidéo projecteur, car notre visionneuse de documents ne permet pas de faire ce que vous indiquez.

Pour les enfants, je pense qu’il faudrait les leds qui donnent les couleurs de comportement, les capteurs avant, arrière et au sol, le haut-parleur et le microphone, les moteurs, et surtout pouvoir comprendre les relations des uns avec les autres via la carte électronique.


Composants de Thymio en image
#13

Ce que vous avez fait sur Scratch comme robot virtuel est déjà très intéressant. J’ai retrouvé votre post à ce sujet aujourd’hui.
Avec une version montrant les connections entre boutons et leds, capteurs et moteurs, ce serait vraiment nickel.

Notre Thymio a un petit problème : une des roues bloque ou tourne dans le mauvais sens. Des personnes assez bricoleuses n’ont pas réussi à le réparer, je vais devoir faire appel à d’autres personnes pour m’aider.

Si je vous en parle ici, c’est que cela va peut-être m’amener à ouvrir Thymio, et éventuellement le garder pour montrer l’intérieur aux enfants, si on ne parvient pas à le réparer. Nous en avons un autre, mais un autre animateur de mon association l’utilise cette année.

Cependant, il me semble que pouvoir utiliser les fichiers 3D (ceux réalisés pour le PDF) directement avec Blender nous permettrait de créer d’autres activités nous-mêmes, à partager avec les autres utilisateurs.

Je ne sais pas si cette discussion doit être déplacée vers celle de francesco.mondada, merci aux administrateurs du forum de me le dire, et éventuellement la déplacer.


#14

Bonjour @Animatrice_Epn !

Je vous propose le fichier suivant qui vous permet d’afficher / masquer les différentes parties du robot sur le programme FreeCAD (normalement disponible sur linux !)

Vous pouvez faire tourner le robot en maintenant et glissant le bouton central de la souris.
Pour masquer une partie il faut la sélectionner dans la fenêtre de gauche

Puis appuyer sur espace !

N’ayant pas beaucoup d’expérience dans le domaine je n’ai pas pu aller plus loin mais ils semble qu’il est également possible d’exporter des fichiers compatibles avec Blender depuis ce programme.

En espérant que cela vous aider à réaliser ce que vous entreprenez !

Voici le fichier avec les parties séparées :
Cliquez pour télécharger (fichier .FCStd)

Pour votre souci de roue, je vous propose de contacter le support de l’association Mobsya, qui est en charge de la commercialisation du robot. (support@mobsya.org)

Vincent


#15

Bonjour,
Merci pour tout ceci.
J’avais installé récemment Adobe Reader 9 sur un poste pour une usagère qui devait remplir un formulaire.
J’ai donc réussi à voir avec ce logiciel le PDF en 3D telle qu’il est utilisé dans la vidéo.

Je vais l’installer sur le poste du vidéoprojecteur pour pouvoir le montrer aux enfants.

Dès que j’aurai un moment, je vais ouvrir les fichiers avec Freecad que je ne connais pas bien, mais que j’avais installé une fois pour faire un test, je crois.

Pour notre problème de roue, j’avais effectivement pensé à le retourner pour réparation, je crois qu’il est encore sous garantie, mais la tentation est grande de l’ouvrir pour voir l’intérieur !


#16

Il n’est pas très difficile d’ouvrir le robot (Notez que ce n’est pas recommandé par l’association Mobsya).

Si vous souhaitez quand même ouvrir le robot, voici une vidéo qui montre la marche à suivre.

Il faut faire très attention à ne pas abîmer la batterie (Si elle est percée elle s’enflamme/explose…)


#18

J’ai terminé la première mouture du projet…


Des erreurs ? des améliorations ?
Merci


#19

Super, bravo et merci pour cette présentation :slight_smile:


#20

Bonjour,
Je réponds très très tard, mais les ateliers sur la robotique n’ont commencé qu’après les vacances de la Toussaint et ensuite, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour venir sur le forum.

Actuellement, c’est dans le cadre des Ateliers Bleus que je j’utilise Thymio et Scratch avec les enfants. Comme ils sont très motivés, je leur laisse beaucoup de liberté dans le choix de l’activité, tant qu’elles ont un rapport avec la robotique.

La plupart aiment bien Thymio, certains l’étudient pendant que d’autres ont désiré faire Scratch assez vite; je leur ai donc demandé d’utiliser Thymio ou un autre robot comme lutin. 3 font des exposés sur traitement de texte, l’une sur Thymio, les 2 autres sur un robot de leur choix.

Je n’ai que 2 Thymio pour un groupe de 16 enfants : un Thymio filaire qui a une roue bloquée, et que nous n’avons pas réussi à réparer nous-même (ca ne vient pas du moteur), et un Thymio sans fil fonctionnel. Nous n’avons pas encore Aseba sur les ordinateurs de l’école, je dois attendre que l’organisme habilité s’en occupe.

J’ai regardé attentivement votre jeu Scratch avec l’éclaté de Thymio, que j’ai trouvé très intéressant. Je ne l’ai pas encore utilisé avec les enfants mais comme nous en sommes à regarder l’intérieur de Thymio sur le robot en panne, ça ne saurait tarder.
Les fiches sur papier les intéressent moyennement, je pense donc que votre projet va m’être utile pour leur permettre de connaître le nom des composants en autonomie.

Un de mes collègues, animateur du même type d’ateliers ainsi que de TAPs où il dispose d’une dizaine de robots, aimerait quelque chose de plus ludique et interactif sur le sujet.

En partant de votre projet, j’ai donc commencé à préparer 2 autres jeux, qui sont encore à améliorer :

Merci beaucoup de votre travail, je pense que cela sera utile à beaucoup d’enseignants et d’enfants.


#21

Bonjour,
Très bonne idée que de fabriquer des jeux de reconstruction des pièces du Thymio.
Je vais y réfléchir pour créer un environnement pertinent et fonctionnel.
Mon projet est surtout un document support, en effet, et je n’ai pas cherché à le rendre ludique.
Mais dans l’optique que vous et votre collègue envisagez, les enfants seront actifs, c’est une autre approche intéressante à laquelle je n’avais pas pensé, mais je vais essayer de trouver du temps pour la mettre en oeuvre.
Je vous tiens au courant de la progression du projet dès que j’aurai le temps de m’y atteler.

Alain


#22

Expérience jeudi lors de l’atelier Bleu “Un robot et nous” :

Je n’ai pas pu vérifier tous les postes auparavant car une institutrice occupait la salle, et Scratch en ligne ne fonctionnait pas très bien. Dans cette école, Scratch hors ligne est installé et les enfants l’utilisent spontanément; ils n’ont donc pas de compte en ligne.

Une seule élève a donc eu accès à votre projet, mais n’est pas restée très longtemps dessus. Je lui ai montré mon jeu à légender, mais en lui expliquant une seule méthode pour ajouter un dialogue (“quand ce lutin est cliqué”), ce qui en a limité l’intérêt. D’autant que je n’avais mis que des éléments faciles à légender et que les lutins portaient leur nom…

Dans cet atelier où je laisse beaucoup de liberté, j’ai vu plusieurs enfants se désintéresser de certaines activités lors d’une séance et s’y mettre volontiers la fois suivante; je vais donc reproposer celle-ci jeudi prochain, avec cette fois-ci le Thymio en panne à disposition. Ce jour là, je manquais d’espace pour le Thymio “à cœur ouvert”.

Il serait intéressant de mettre sur le site de Thymio, ou un autre site facilement accessible aux enfants, différents lutins (capteurs, moteurs, roues, carte mère, etc…) pour qu’ils puissent les télécharger et les intégrer dans Scratch offline ou dans Scratch en ligne.

Je pensais aussi à faire coller certains composants sur la coque en papier destinée à Thymio mais je n’ai pas eu le temps de finir ma préparation. On simulerait ainsi un robot transparent.

Mettre à disposition sur le site de Thymio le fichier 3D en pdf pour que les enfants aillent le télécharger eux-mêmes serait bien. Encore faut-il disposer d’une version récente d’Adobe Reader.

Pour le jeu à réaliser, l’optique de “chercher la panne” serait la plus proche de la réalité, mais comment l’implémenter dans un jeu Scratch intéressant et didactique?

Il y a 2 options : faire un jeu à utiliser tel quel, sans même nécessiter de connexion au compte Scratch, ou proposer un projet “pas fini” où on doit faire le script, selon l’optique pédagogique désirée : juste connaître le robot ou travailler davantage la programmation.